Une pétition pour faire bouger Swisscom

Perrefitte monte au créneau contre Swisscom. La commune a envoyé mercredi une pétition munie de 160 signatures au numéro un helvétique des télécommunications. Les autorités se rebiffent contre son inaction. Selon la maire, Virginie Heyer, les citoyens ne bénéficient pas de connexion haut débit ce qui engendre de nombreux problèmes techniques. La situation est devenue intenable ces dernières années, indique-t-elle dans un communiqué.

Réponses lacunaires

Les autorités communales sont en contact avec Swisscom depuis 2011. Depuis lors, les courriers se suivent mais la situation n’a pas évolué. Selon Viginie Heyer, « l’entreprise a répondu dans ses courriers que Perrefitte ne faisait pas partie des priorités et que le village devrait participer aux frais s’il voulait faire accélérer le processus d’installation ». Le Conseil municipal n’est pas entré en matière. Il indique, par ailleurs, que Swisscom a étendu son réseau gratuitement dans de nombreuses autres petites communes.

Dépôt d’une pétition

37% de la population a donc paraphé une pétition dans le but d’accélérer la situation. Le Conseil municipal espère une réaction immédiate et un rapide dénouement du dossier. Contacté vendredi après-midi, Swisscom nous a répondu que pour des raisons financières et liées à la technique de construction, elle ne peut pas procéder à une extension du réseau en une fois pour toute la Suisse. Elle doit répartir les ressources sur un axe temporel. Selon la planification actuelle, l’extension de réseau dans la commune de Perrefitte est prévue entre 2020 et 2022. /jsr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.