L’idée d’une déchetterie mobile aux Franches-Montagnes n’est pas enterrée

St-Brais, les Enfers, la Chaux, le Bémont et Muriaux ne baissent pas les bras. Il y a quelques semaines, on apprenait que Saignelégier se retirait du projet de déchetterie mobile qui avait été étudié en partenariat avec ces cinq communes et qui devait ouvrir cet été. L’idée était alors de modifier un wagon pour en faire une déchetterie sur rail. Il aurait été stationné dans la gare marchandise du chef-lieu taignon tous les samedis pour accueillir les déchets des citoyens dont les communes participaient. Le convoi serait ensuite retourné à la Chaux-de-Fonds via la ligne de chemin de fer pour être traité.

Les discussions se poursuivent

Le retrait de Saignelégier a stoppé le projet mais les autres villages ne s’avouent pas vaincus pour autant. Les discussions se poursuivent entre les cinq petites communes. Une solution transitoire, en utilisant par exemple des camions, va être étudiée. Mais, à terme, l’idée de la déchetterie sur rails n’est pas abandonnée. La maire des Enfers et responsable du projet de déchetterie, Anne-Marie Balmer, est persuadée que la solution imaginée est bonne, quitte à patienter un an, le temps que Saignelégier souhaite se donner pour mieux étudier le projet. /sbo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.