Jouer sans se blesser

La place de jeux de Crémines a été inaugurée le 27 juin 2015 Zoom sur « La place de jeux de Crémines a été inaugurée le 27 juin 2015 » (touche ESC pour fermer)
La place de jeux de Crémines a été inaugurée le 27 juin 2015

Les places de jeux publiques se multiplient dans la région. Fin juin la commune de Crémines inaugurait la sienne. À Moutier, la place de jeu Sainte-Catherine, actuellement en travaux, verra le jour à la mi-août. Dès le moment de leur construction, la question de la sécurité se pose. Selon les chiffres du Bureau de prévention des accidents (bpa), chaque année, en Suisse, envrion 9’300 enfants de moins de 16 ans se sont blessés sur des places de jeux publiques ou privées. La majorité des accidents est liée à l’utilisation de jeux qui meublent ces lieux ou au revêtement de sol.

Équipements et sols

Les équipements et le sol des aires de jeux sont définis dans une norme européenne. Le but de cette dernière est d’éviter un accident grave qui engendre des séquelles physiques ou des suites fatales. « On ne peut pas faire n’importe quoi sur une place de jeux ou dans les alentours proches. Un banc, une poubelle ou toute autre installation à proximité d’une place de jeux doit, en principe, répondre aux exigences de cette norme. Et ce même si à la base il n’a pas été conçu pour être un engin de jeu », indique Cédric Eschamann, responsable de la région Jura-Fribourg au bpa. Le revêtement du sol mérite également une attention particulière: « Le type de sol et l’étendue du sol amortissant doivent être installés en fonction des hauteurs de chute qu’on trouve sur les différents jeux », poursuit Cédric Eschmann.

Une norme n’est pas une loi

Contrairement à une loi, une norme n’a pas de force contraignante. Pour l’instant les communes, les cantons et la confédération n’obligent pas l’application de la norme mais la recommandent. « Si une commune qui est propriétaire d’une place de jeux venait à connaître un accident grave sur les engins qui sont sur sa propriété le juge se reporterait à la jurisprudence » conclu le responsable de la région Jura-Fribourg au bpa.

Afin d’éviter des problèmes de responsabilités civile voire pénale, Cédric Eschmann conseille les propriétaires de l’ouvrage de la place de jeux à faire en sorte que ces normes soient respectés dans la construction d’une nouvelle place de jeux. /anl

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.