Un vif intérêt pour la fusion du Cornet

Les habitants Belprahon, Corcelles, Crémines, Eschert et Grandval se sont penchés sur l’épineux dossier de la fusion jeudi soir. Environ 90 personnes ont pris part à la séance d’information organisée par le comité d’initiative « pour la fusion des communes du Cornet » à la halle de gymnastique de Crémines. La soirée ne comportait pourtant pas d’enjeu réel puisque la votation initialement prévue le 6 septembre a été suspendue en raison de plusieurs recours. C’est le Préfet du Jura bernois qui doit, à présent, décider de l’avenir du processus dans le mois à venir.

Bien que le processus se trouve aujourd’hui au point mort, les citoyens des cinq villages concernés n’ont pas manqué de faire part de leur intérêt pour le sujet. Lors des questions qui ont suivi la présentation, les discussions ont rapidement dévié, sans surprise, vers l’autre gros dossier du Cornet à savoir l’appartenance cantonale de la région prévôtoise. « Pourquoi n’attaquez-vous pas directement le vote communaliste ?» a lancé un citoyen à l’attention du comité pro-fusion. Son président , Jean-Pascal Wisard a simplement répondu que la priorité des initiants n’était pas de régler la question institutionnelle mais d’assurer l’unité du Cornet. /nme   

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.