L’ultimatum ne suffit pas

Le Faubourg du Lac 27 était toujours occupé mardi malgré l'ultimatum. Zoom sur « Le Faubourg du Lac 27 était toujours occupé mardi malgré l'ultimatum. » (touche ESC pour fermer)
Le Faubourg du Lac 27 était toujours occupé mardi malgré l'ultimatum.

Les squatteurs avaient jusqu’à mardi midi pour quitter le Faubourg du Lac 27 à Bienne. Le collectif Katapult qui occupe la maison de maître nous a fait part de cette information. À 12h00, ces locataires illégaux n’avaient toujours pas évacué la bâtisse. Ils étaient barricadés derrière les murs, en état de siège, les seuls signes d'une présence ont été manifestés par de la musique et l’accrochage d’une banderole de solidarité avec les migrants au troisième étage. La police ne s’est pas manifestée et il n’y avait personne aux alentours. Contactés, ni le propriétaire des lieux ni la police n’ont d’ailleurs confirmé cet ultimatum. Ils n’ont pas donné plus d’informations quant au dépôt d’une plainte. Les forces de l’ordre bernoises ont certifié qu’aucune intervention n’avait eu lieu. Elles n’ont pas souhaité se prononcer sur la possibilité d’une action ou non pour déloger les squatteurs.

Les squatteurs ne laissaient entrer personne. Nous avons pu parler avec l’un d’entre eux avec un étage et une fenêtre de séparation. Le jeune homme a réaffirmé la volonté des occupants de rester dans la maison. « Nous habitons ici. Nous n’avons ni eau ni électricité depuis un mois et demi. Nous vivons dans une maison abandonnée qui est en train de pourrir », dénonce le squatteur. Les membres du collectif Katapult ont pris place au Faubourg du Lac 27 pour trouver un endroit ou vivre mais aussi pour critiquer et dénoncer la spéculation immobilière. Ils déplorent que des habitations soient laissées vides alors que les prix des logements sont en hausse à Bienne. C’est ce qu’il est possible de lire sur des pancartes devant le bâtiment.

Le collectif Katapult veut continuer de manifester. Un cortège de vélos sera lancé à 18h dans la cité seelandaise.

La police bernoise n’a pas souhaité se prononcer sur la possibilité d’une intervention ou non pour déloger les squatteurs. /lbr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.