Unia manifeste devant Georg Fisher à Nidau

Unia accuse George Fisher Machining Solution d’augmenter son bénéfice grâce aux heures supplémentaires non payées. Les syndicalistes ont manifesté devant les quatre filiales de l’entreprise de machine-outil jeudi matin, l’une d’elle se trouve à Nidau. Unia estime que la firme s’est servie du franc fort pour imposer des heures de travail gratuites. Le syndicat indique que les profits de la société ont augmenté de 5%, il exige donc un retour immédiat à l’horaire normal et une compensation des heures effectuées. /comm+mdu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.