Digger a terminé son action au Mozambique

La machinée utilisée par la Fondation Digger au Mozambique. Zoom sur « La machinée utilisée par la Fondation Digger au Mozambique. » (touche ESC pour fermer)
La machinée utilisée par la Fondation Digger au Mozambique.

Le Mozambique est libéré de ses mines. Après plus de 20 ans de travail, le pays a fait cette déclaration jeudi. Une victoire pour la Fondation Digger, active dans le déminage et engagée dans l’État africain depuis 2012. Selon la société tavannoise, le Mozambique fait figure d’exemple. Seuls quelques pays sont en effet parvenus à se déclarer libres de mines. Selon le responsable des opérations techniques et vice-directeur de Digger, Gentien Piaget, le risque zéro n’existe évidemment pas, mais les Mozambicains sont libérés du danger des mines antipersonnel et de nouvelles perspectives de développement se présentent désormais à eux.

La Fondation Digger a envoyé une de ses machines au Mozambique il y a 3 ans, ce qui a permis d’accélérer le combat contre les mines. Sur place, elle a collaboré avec l’ONG locale APOPO. Actuellement, la Fondation Digger est active dans une demi-douzaine de pays. /mdu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.