Les jeunes disposent à nouveau d'un projet de Parlement "redynamisé"

Assemblée des Jeunes Jurassiens Zoom sur « Assemblée des Jeunes Jurassiens » (touche ESC pour fermer)
L'Assemblée des Jeunes Jurassiens a été lancée samedi matin à St-Ursanne devant une trentaine de curieux.

Les jeunes du Jura et du Jura bernois se réuniront autour de projets communs. L’Assemblée des Jeunes Jurassiens (AdJJ) a été lancée officiellement samedi matin à la Maison du Tourisme de St-Ursanne.

Le projet est porté par un bureau de quatre membres : Jessica Wiser, Pauline Rais, Ludovic Morel et Quentin Haas. Ces Jurassiens sont âgés entre 19 et 24 ans. Leur objectif était de faire renaître un Parlement des Jeunes mais dans une forme plus dynamique. L’ancienne structure avait été supprimée dans le cadre du programme d’économies OPTI-MA.

Un projet plus flexible ouvert aux jeunes dès 15 ans

S’entraîner à débattre, à proposer et mener des projets, mais aussi parfaire son éducation civique… L’AdJJ aura plusieurs tâches. Elle permettra aux jeunes de la région de comprendre comment fonctionne le Parlement dans une organisation plus souple. Dès 15 ans, ils pourront faire partie de la structure. Les séances se tiendront au minimum quatre fois par année dans différentes communes du Jura et du Jura bernois. Une grande motivation suffit pour entrer dans l’association. Pour réaliser leurs projets, l’AdJJ lancera des demandes de fonds et organisera des événements. Le délégué interjurassien à la Jeunesse Alain Berberat, présent samedi au lancement, a déjà montré son soutien envers l’association.

AdJJ Pauline Rais Zoom sur « AdJJ Pauline Rais » (touche ESC pour fermer)
Membre du bureau de l'AdJJ, Pauline Rais a proposé aux jeunes une simulation. Lors de ces joutes verbales, elle jouait le rôle de la ministre.

Des séances en quatre temps

Les assemblées seront constituées de différentes parties. Les jeunes débattront premièrement de questions d’actualité, ils pourront ensuite lancer des projets de tous types (exemples : recherche d’un logo pour l’AdJJ, création d’un festival musical dans la région, mise en place d’un événement sportif ou d’une manifestation). Enfin, les participants prendront part à l’exercice périlleux des joutes verbales. Elles leur permettront de s’adonner à une simulation de débat parlementaire.

À la rencontre des jeunes…

Les membres du bureau de l’AdJJ ont lancé samedi matin les inscriptions officielles. Ils vont à présent s’approcher des jeunes de la région pour les sensibiliser. L’assemblée, qui se veut apolitique, débutera dès que le nombre d’inscrits sera jugé suffisant. /aro + mdu

Pauline Rais en direct dans le journal de 12h15

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.