Le Jura bernois et le Jura veulent développer le bio

Noël Saucy, Olivier Girardin et Urs Niggli se réjouissent de cette collaboration renforcée qui devrait permettre à la région jurassienne de conserver un rôle moteur dans le développement de l’agriculture biologique en Suisse romande. Zoom sur « Noël Saucy, Olivier Girardin et Urs Niggli se réjouissent de cette collaboration renforcée qui devrait permettre à la région jurassienne de conserver un rôle moteur dans le développement de l’agriculture biologique en Suisse romande. » (touche ESC pour fermer)
Devant - de gauche à droite: Noël Saucy (Président FRI), Olivier Girardin (Directeur FRI) et Urs Niggli (Directeur FiBL). Au fond, de gauche à droite : Hansueli Dierauer (FiBL), Milo Stoecklin (FRI), Claude-Alain Baume (FRI) et Véronique Frutschi (FRI).

Le Jura bernois et le Jura sont au cœur d’un ambitieux projet de développement de l’agriculture bio. La FRI (Fondation Rurale Interjurassienne) et le FiBL (Institut de Recherche de l’Agriculture Biologique à Frick) ont signé une convention de partenariat en ce sens. Les deux institutions veulent ainsi renforcer leurs collaborations afin de pouvoir offrir aux agriculteurs des solutions locales à des problématiques bien spécifiques. Pour le Jura bernois et le Jura, l’objectif est de poursuivre le développement du nombre d’exploitations bio.

Pour rappel, le chiffre d’affaires des produits biologiques suisses a atteint 2.207 milliards de francs en 2014, ce qui correspond à une croissance de 154 millions de francs par rapport à 2013. Seul bémol, la production indigène et plus particulièrement l’agriculture romande peinent à combler les besoins en produits bio des consommateurs suisses. /ami

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.