Moutier: le Conseil fédéral désavoue le camp autonomiste

Le Conseil fédéral ne voit pas d’objection à ce que Moutier vote en même temps que sa couronne. C’est ce qu’ont décidé les sept sages mercredi, selon une information du journal Le Temps. Le Conseil fédéral désavoue ainsi Maxime Zuber et les autonomistes qui préconisaient un vote en deux temps. Le Conseil fédéral admet par ailleurs le principe d’une question subsidiaire qui permettrait aux communes de Belprahon, Grandval et Crémines de ne pas partir seules dans le Jura, dans le cas d’un vote négatif à Moutier. Cette proposition avait été faite par le député PEV d’Eschert Patrick Gsteiger. Le Gouvernement va même plus loin et propose une question unique sous la forme suivante : « Si les citoyens de Moutier se prononcent en faveur du transfert de leur commune dans le canton du Jura, voulez-vous que votre commune rejoigne aussi le Jura ? ». /cad+ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.