Galavarex se reconstruit

Reconstruire pour repartir. C’est la tâche à laquelle s’adonne Galvarex. Le toit et le deuxième étage de l'entreprise imérienne avait brûlé à la fin octobre 2014. Une défectuosité technique au niveau d’un appareil électrique était à l’origine de l’incendie. Après le sinistre, la société active dans les traitements chimiques et électrochimiques s’est vue contrainte de déménager dans de nouveaux locaux, le temps des travaux. Depuis près d’un an, elle occupe un bâtiment situé à la rue du midi à Saint-Imier.

La reconstruction a commencé fin 2014. Selon Olivier Chardon, le responsable de site chez Galvarex, elle avance bien. La mise hors d’eau et hors d’air du bâtiment devrait être terminée à fin octobre. Cela représente un tiers des travaux qui doivent être réalisés. L’entreprise est désormais dans l’attente d’un permis de construire définitif pour refaire l’aménagement intérieur. Les anciens locaux de Galavrex se trouvaient dans un bâtiment historique. Pour cette raison, ils sont tenus de le reconstruire exactement comme il était.

Olivier Chardon indique par ailleurs que l’entreprise n’a pas perdu de clients durant ce lapse de temps. Il admet toutefois qu’une grosse perte d’activité a eu lieu durant les trois premiers mois ayant suivi le sinistre.  /anl

 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.