Le budget 2016 divise le Conseil de Ville de Bienne

Le budget 2016 a occupé le Conseil de Ville de Bienne mercredi soir. Zoom sur « Le budget 2016 a occupé le Conseil de Ville de Bienne mercredi soir. » (touche ESC pour fermer)
Le budget 2016 a occupé le Conseil de Ville de Bienne mercredi soir.

Pas de compromis. C’est l’impasse. Le budget 2016 de la Ville de Bienne divise les parlementaires. Les débats ont été intenses mercredi soir au Conseil de Ville. Près de trois heures de discussions n’auront pas permis à la gauche et à l’alliance entre les Verts-libéraux et la droite d’accorder leurs violons.

Les débats

La gauche a tout d’abord demandé que des ajustements soient apportés aux deux moutures, sans quoi elle refuserait les propositions. La variante A, qui augmenteraient les impôts d’un dixième, a elle, la faveur de l’alliance entre les Verts-libéraux et la droite.

Après plus de trois heures de débat, une pause est proposée par la Directrice des finances Silvia Steidle. La séance reprend après 30 minutes d’interruption, la gauche expose une nouvelle proposition : elle souhaiterait que le peuple ait le choix entre les deux variantes, mais que l’augmentation de la quotité d’impôt soit la même dans les deux cas. C’est exclu pour l’alliance entre les Verts-libéraux et la droite. Un accord n'est pas trouvé, la séance est levée.

Une nouvelle entreprise à Bienne

Le Conseil de ville a approuvé, à une large majorité, l’octroi d’un droit de superficie de 28'500 mètres carrés à la société Mikron Agie Charmille AG. Cette société qui souhaite s’implanter dans les champs de Boujean prévoit de créer 250 nouveaux emplois.  Cet objet sera soumis au peuple en novembre. /seb

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.