Les pompiers à l'épreuve de l'eau et des hydrocarbures

Au total, une trentaine de pompiers incorporés l'an dernier participent à la nouvelle formation. Zoom sur « Au total, une trentaine de pompiers incorporés l'an dernier participent à la nouvelle formation. » (touche ESC pour fermer)
Au total, une trentaine de pompiers incorporés l'an dernier participent à la nouvelle formation.

Des ateliers pratiques concrets pour les nouveaux pompiers jurassiens. Une trentaine de « jeunes recrues » participent depuis jeudi à un cours de formation à l’académie internationale du feu, l’IFA à Balsthal. Ils effectuent jusqu’à samedi après-midi la deuxième partie de cette nouvelle formule d’instruction commencée en juin. Ce cours s’adresse à tous les sapeurs-pompiers incorporés l’année passée. Il a pour objectif d’approfondir leurs connaissances. Durant ces trois jours, ce sont l’aspect technique et les exercices pratiques qui ont été travaillés. Barrages pour contrer les inondations, aspiration d’hydrocarbures ou transport d’eau, à la fin de cette formation les nouveaux incorporés seront aptes à participer à l’ensemble des interventions demandées au service de défense contre l’incendie et de secours. Léandre Berret les a suivis durant ces ateliers (reportage à découvrir uniquement depuis un ordinateur).

Les pompiers au charbon mais pas forcément pour des incendies. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’engagement des sapeurs pour des feux n’est qu’une petite partie de leurs attributions. « Seules environ 20% des interventions concernent des incendies », précise le Major Bernard Brahier qui est chargé de la formation. Les hydrocarbures, inondations et aides aux partenaires sont plus nombreux. « Au niveau des communes de la région, les pompiers de milice forment une force d’intervention rapide et doivent répondre aux besoins de la population », explique le responsable. Selon Bernard Brahier, « la diminution du nombre d’alarmes feu suit l’évolution de la prévention qui a augmenté et du changement de matériaux pour la construction des bâtiments, moins dangereux ».

Les pompiers du Jura bernois reçoivent une formation similaire, à Büren. Les collaborations entre les deux régions sont très importantes précises le Major Brahier, notamment avec le service d’intervention de Tramelan et celui de Moutier.

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.