Un obstacle pour le réseau ARS

Le financement du réseau Arts de la scène se voit remis en question. La commission de la formation du Grand Conseil propose de renvoyer les crédits destinés au réseau ARS. Elle l’a indiqué vendredi par voie de communiqué. Les sommes en jeu sont de 550'000 francs par an entre 2016 et 2019. La majorité de la commission ne remet pas en cause l’idée d’une mise en réseau des différents acteurs culturels de la région, mais elle conteste la forme du projet.

La commission ne veut pas de structure fixe

Créer des postes de coordinateurs fixes n’est pas souhaitable, selon la commission de la formation du Grand Conseil. Elle estime qu’il serait difficile de remettre en question une telle structure à l’avenir. Ses membres ajoutent que le syndicat de communes pourrait très bien assumer les tâches de coordination pour éviter les redondances.

Quid des partenaires ?

La commission ajoute que les conditions d’une prise en charge de la totalité des coûts du projet ARS par le canton ne sont pas données. Le financement devrait être réparti à parts égales entre le canton, les communes et des tiers, et ce sont les partenaires externes qui font défaut. Pro Helvetia a promis un soutien financier de 150'000 francs, mais aucune autre contribution de tiers n’est prévue. Les députés demandent donc au Conseil-exécutif de revoir le financement de la structure et de proposer une solution qui respecte le cadre légal.

Au Conseil du Jura bernois de décider, selon la minorité de la commission

La minorité de la commission estime quant à elle que le Conseil du Jura bernois doit pouvoir disposer des moyens qui lui sont attribués en fonction des besoins de la région. Et d’ajouter que l’attribution des subventions pour l’encouragement des activités culturelles pour le Jura bernois relève de la compétence du CJB. La minorité rappelle que le Conseil du Jura bernois considère que le projet est bon et qu’il répond aux attentes des milieux concernés.

La balle est désormais dans le camp du Grand Conseil. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.