Moutier met la main au porte-monnaie pour le terrain B

Le Conseil de ville de Moutier Zoom sur « Le Conseil de ville de Moutier » (touche ESC pour fermer)
Le Conseil de ville de Moutier

Le terrain B du FC Moutier passera en mains de la ville de Moutier. Le Conseil e ville réuni en séance lundi soir a accepté le crédit de 400'000 francs proposé par le Conseil municipal pour l’acquisition de cette parcelle. Après plusieurs années de négociations avec Tornos, propriétaire du terrain, ces 8200 mètres carrés seront donc achetés par la Municipalité. Ce point de l’ordre du jour a suscité de nombreuses réactions et questions. Plusieurs élus se sont notamment étonnés du montant très élevé de cette transaction. Le Conseil municipal a alors tenu a rappelé que cet achat était essentiel pour permettre au FC Moutier de poursuivre la formation sportive des jeunes.

Le Conseil de ville accepte les chiffres rouges

Le législatif était également appelé à se prononcer sur le budget 2016 qui tablait sur un déficit de près de 1'109'000 francs. Les élus ont approuvé ces prévisions à large majorité. Ils ont par ailleurs voté une proposition du PSA, qui demandait d’alimenter de 40'000 francs le fonds pour la culture, qui était resté vide. Si le budget a facilement passé la rampe, les discussions ont tourné autour du déficit. Interface a souligné que celui-ci était une année de plus trop élevé. Pour le groupe, « les mesures prises sont insuffisantes et Moutier vit au-dessus de ses moyens, aux dépens de la prochaine génération ».

Soutien aux employés des SPJBB

Un point a été rajouté à l’ordre du jour à la dernière minute lundi soir. Le parti socialiste autonome a proposé une résolution concernant les 60 licenciements prévus au sein des services psychiatriques Jura bernois – Bienne – Seeland. À travers ce texte, le PSA déplore ce contexte dramatique et le manque d’engagement politique. Selon lui, la solution à une psychiatrie de qualité et de proximité est interjurassienne. Il estime par ailleurs que Moutier pourrait accueillir le site principal de la psychiatrie régionale c’est pourquoi il demande que la commune soit intégrée aux discussions. Le Conseil de ville a accepté cette résolution par 25 voix favorables, aucune contre et 16 abstentions. /mdu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.