Le Pantographe a quatre mois pour s'en aller

L’avis d’expulsion du Pantographe est officiel. Tornos a envoyé jeudi un courrier au collectif culturel prévôtois pour formaliser sa décision, déjà communiquée de manière informelle début octobre. 

Un délai de quatre mois

Tornos laisse quatre mois au Pantographe pour quitter l’ancienne usine Junker. L’entreprise demande au collectif culturel de partir avant le 29 février 2016. Le groupe prévôtois a informé la presse vendredi après-midi par voie de communiqué, sans toutefois préciser ce délai, qui nous a été confirmé par le Pantographe. Malgré plusieurs tentatives, Tornos n’était en revanche pas joignable pour commenter cette annonce.

Le Pantographe doit élaborer une stratégie

De son côté, le Pantographe n’a pas souhaité réagir dans l’immédiat. Gilles Strambini, le coordinateur permanent de la structure, a dit ne pas avoir encore pris de décision quant à la suite à donner à ce courrier.  Le collectif culturel va désormais établir une stratégie qui devrait être communiquée en début de semaine prochaine.

Tornos cherche un lieu de restauration adéquat

Dans son communiqué, Tornos ne précise pas directement les raisons de l'expulsion du Pantographe. L'entreprise indique en revanche que les capacités du « Foyer », qui abrite notamment le restaurant des collaborateurs, sont insuffisamment exploitées. Le fabricant prévôtois de machines-outils recherche donc un lieu de restauration adéquat pour ses plus de 400 collaborateurs, et ce à proximité immédiate de leur lieu de travail. Le « Foyer » sera donc vendu à moyen terme.

La Tour Bechler sera rénovée dans les temps

Tornos indique encore que la transformation de l’ancien immeuble de bureau située à la rue Industrielle 15 actuellement en cours sera achevée dans les délais. Le bâtiment abritera à l’avenir 23 appartements de 1,5 pièce à 5,5 pièces. Des bureaux seront aussi proposés. L’appel d’offre pour ces biens sera lancé dès la fin de l’année.

Regroupement des activités industrielles au Tech Center

Enfin, Tornos annonce que les ateliers de l’Ecluse 49, qui offrent une surface totale de 5'600 m2, seront libérés. Ils sont actuellement utilisés pour le stockage de composants et de produits semi-finis, ainsi que pour le montage de machines multibroches. Dès 2016, ces dernières seront intégrées au système de montage optimisé « lean ». Cette mesure permettra de regrouper le montage, les tests et la préparation pour l’expédition de l’ensemble des produits de Moutier dans la même halle, le Tech Center situé à la rue Industrielle 109. Les ateliers de l’Ecluse 49 seront aussi vendus à moyen terme. /anl+ast

 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.