Frein à la révision de l’aide sociale

La révision de la loi sur l’aide sociale est à l’arrêt dans le canton de Berne. Le Conseil-exécutif a indiqué vendredi qu’il ne présenterait finalement pas de projet au Grand Conseil bernois en janvier. Cette révision partielle de la loi a été lancée après l’adoption de la motion « recul des coûts de l’aide sociale », qui demandait des économies d’environ 22 millions de francs. Après une période de consultation, le Conseil-exécutif est arrivé à la conclusion qu’il est indispensable d’approfondir encore le sujet, car son texte ne récolterait pas la majorité des voix. Les groupes parlementaires campent en effet sur leurs positions. Les partis bourgeois considèrent que le projet ne va pas assez loin, tandis que la gauche y voit des réductions inadmissibles au détriment des plus faibles.

La révision pourrait être plus radicale que prévu

D’après le directeur de la santé publique et de la prévoyance sociale, Philippe Perrenoud, il est inévitable que les prochaines discussions tendent vers un durcissement de la révision. Et cela même sans le virage à droite que pourrait bien prendre le nouvel exécutif après l’élection complémentaire du 28 février, car la majorité du parlement est déjà à droite. Le Conseil-exécutif souligne encore que la décision de renoncer à l’adoption d’une révision partielle ne signifie pas l’arrêt des travaux sur le fond. Une table ronde devrait en effet se tenir en janvier pour approfondir la réflexion. La consultation est quant à elle prévue à l’automne 2016 et la révision pourrait ensuite être présentée au Grand Conseil en janvier 2017. /mdu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.