Les couleurs de Moutier seront hissées dans 37 communes

Drapeau de Moutier distribué à l'AJC Zoom sur « Drapeau de Moutier distribué à l'AJC » (touche ESC pour fermer)
La Rauracienne a été chantée à l'assemblée de l'Association jurassienne des communes au terme de la distribution des drapeaux.

Les communes jurassiennes prouvent leur soutien au rattachement de Moutier au canton du Jura. Trente-cinq ont répondu favorablement à l’Association jurassienne des communes qui leur a proposé de commander un drapeau de la cité prévôtoise afin de le hisser dans leur commune. Une action symbolique proposée à l’instar de Châtillon et Delémont qui ont lancé le mouvement. Les autorités prévôtoises étaient présentes mercredi soir lors de l’assemblée de l’AJC afin de remettre les drapeaux en mains propres aux représentants des communes jurassiennes.

« Une belle et noble démarche »

Le maire de Moutier, Maxime Zuber, s’est dit extrêmement touché par cette action symbolique lancée par l’AJC, à laquelle autant de communes ont répondu positivement. « Cette démarche illustre la fraternité, la solidarité et l’attachement que le canton du Jura porte à Moutier ». Présent pour l’occasion, le président du Gouvernement jurassien, Michel Thentz, a pour sa part salué « une belle et noble démarche ». Pour l’anecdote, le président de l’AJC et maire de Saignelégier, Joël Vallat, a expliqué que deux communes avaient décliné la proposition faute de posséder un mât pour hisser le drapeau.

Fiches révisées présentées

Autre point à l’ordre du jour de cette assemblée de l’AJC. La présentation de deux fiches révisées du plan directeur cantonal, à savoir celle sur l’énergie hydraulique et celle sur l’énergie éolienne. La première n’a pas particulièrement suscité de réaction. En revanche, plusieurs questions ont été posées concernant le plan sectoriel éolien, notamment par les communes directement concernées par les sites retenus par le Gouvernement pour y implanter des turbines. Ainsi par exemple, le maire de Bure, Patrick Zumbühl, s’est inquiété de savoir qui avait le dernier mot en cas d’opposition à un projet. « C’est le Gouvernement », a répondu le ministre Philippe Receveur. « Mais notre priorité reste la population jurassienne » a-t-il ajouté. Suite à une autre question, il a par ailleurs été décidé de reporter le délai de réponse des questionnaires du 15 décembre au 31 janvier. Finalement, une présentation de la conception directrice du développement territorial a été réalisée.

À noter encore qu’Éric Pineau (conseiller municipal à Porrentruy) a été nommé au comité de l’Association jurassienne des communes en remplacement du maire de Porrentruy, Pierre-Arnaud Fueg, qui a souhaité se retirer pour surcharge de travail. /afa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.