La pauvreté gagne du terrain dans le canton

La pauvreté touche de plus en plus de personnes dans le canton de Berne. Le directeur de la santé publique et de la prévoyance sociale a fait le point sur la situation vendredi matin à Berne. Philippe Perrenoud a présenté le rapport social 2015 sur la lutte contre la pauvreté dans le canton, qui retrace l’évolution entre 2001 et 2013.

En présentant le premier rapport en 2008, Philippe Perrenoud avait affirmé vouloir réduire la pauvreté de moitié en 10 ans. Cette étude montre une évolution contraire. En effet, 12,6% des ménages étaient pauvres ou menacés de pauvreté en 2013, alors que ce taux s’élevait à 11,3%  à l’époque du premier rapport. L’intensité de la pauvreté s’est aussi aggravée. Les revenus des personnes défavorisées ont en effet nettement diminué. Pour Philippe Perrenoud, ces résultats sont alarmants et font l’effet d’une douche froide. La pauvreté ne touche par ailleurs pas seulement les personnes directement concernées. Elle menace la cohésion et la stabilité de toute la société.

La politique à l'origine de cette aggravation

Le directeur de la santé publique et de la prévoyance sociale évoque plusieurs raisons pour expliquer ce constat, il pointe notamment du doigt la politique d’austérité, la tendance à planifier et à agir à court terme, ainsi que le blocage provoqué par la cohabitation entre un Grand Conseil à majorité bourgeoise et un gouvernement rose-vert.

Philippe Perrenoud estime qu’il faut renforcer les efforts, notamment en termes de prévention, grâce à des mesures comme l’encadrement pour les jeunes bénéficiaires de l’aide sociale, qui ont déjà fait leurs preuves. /mdu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.