Tramelan ne boira plus son eau

Le plan général d'aménagement des eaux de Tramelan prévoît l'abandon de nombreuses infrastructures, tracées d'une croix Zoom sur « Le plan général d'aménagement des eaux de Tramelan prévoît l'abandon de nombreuses infrastructures, tracées d'une croix » (touche ESC pour fermer)
Le plan général d'aménagement des eaux de Tramelan prévoît l'abandon de nombreuses infrastructures, tracées d'une croix

Tramelan va entièrement revoir son réseau d’eau. Le conseil municipal et les services techniques ont présenté lundi matin le nouveau plan général d’alimentation en eau. Il prévoit l’abandon des sources tramelotes au profit d’un approvisionnement total par le syndicat des eaux des Franches-Montagnes. Ce choix découle des directives cantonales. La démarche vise à garantir la qualité de l’eau, mais aussi à simplifier les structures existantes. Trois sources et deux réservoirs ne seront plus exploités.

Citoyens et entreprises mettront la main au porte-monnaie

Le projet coûtera 10,5 millions de francs à la commune sur 15 à 20 ans. Il aura des répercussions financières pour les citoyens et les entreprises. Le prix moyen du mètre cube augmentera de 1,14 franc dès l’an prochain. Un ménage paiera ainsi 120 francs de plus par an, et les entreprises 1'000 francs supplémentaires en moyenne. D’autres hausses sont à prévoir par la suite.

Présentation officielle lundi soir

Le nouveau plan d’aménagement des eaux sera présenté lundi soir au Conseil général de Tramelan, uniquement pour information. Les élus se prononceront par ailleurs sur le budget 2016, qui présente un déficit de 490'000 francs et une quotité d’impôt inchangée à 1.94. En cas de rejet du budget, la mise en œuvre du plan d’aménagement des eaux sera retardée. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.