Condamnés pour avoir menacé un harceleur

Tribunal de Moutier Zoom sur « Tribunal de Moutier » (touche ESC pour fermer)
Tribunal de Moutier

18 mois de prison avec sursis pendant 3 ans : un homme et une femme du Jura bernois ont été condamnés ce matin par le tribunal de Moutier. Ils se sont rendus coupables de brigandage et de séquestration. Ils avaient aussi enfreint la loi sur les armes. Les faits remontent au début de l’année 2014. Les deux prévenus mariés à l’époque ont admis la totalité des accusations portées à leur encontre.

Volonté d'effrayer leur victime

Cette affaire s’était jouée dans l’hôtel Central, à Tavannes, le 14 mars 2014. La trentenaire entretenait une relation avec un homme d’une soixantaine d’années qui lui fournissait des médicaments de manière illicite. Ne supportant plus le harcèlement de ce dernier, la femme a demandé à son mari d’effrayer le sexagénaire pour qu’il la laisse tranquille. Le couple a alors échafaudé un plan : attirer l’homme dans une chambre d’hôtel pour ensuite l’effrayer avec une arme et lui voler son argent. Ils sont arrivés à leur fin avec l’aide d’un complice. L’homme qu’ils ont agressé et séquestré a ensuite porté plainte, ce qui a conduit à la procédure achevée aujourd’hui. Le règlement de l’affaire n’a pas pris de temps, puisque les accusés ont tout avoué. Le jugement a été rendu lors d’une peine simplifiée.

Lien avec une affaire jugée cet été

L’homme agressé purge une peine de prison de près de 5 ans depuis août dernier. La plainte qu’il a portée contre le couple et l’enquête qui a suivi ont permis de découvrir qu’il se livrait à un important trafic de somnifères. Il avait aussi été reconnu coupable de faux dans les titres et d’abus de détresse. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.