Le potentiel publicitaire des giratoires ne convainc pas le gouvernement bernois

Les élus ont parfois des idées surprenantes pour remplir les caisses. Ainsi, un député PBD du canton de Berne propose dans un postulat d’utiliser le potentiel publicitaire des giratoires. Dans son argumentaire, il explique que des milliers de véhicules tournent chaque jour autour de ronds-points généralement discrètement décorés. Si la publicité était autorisée sur les quelque 200 giratoires bernois, elle pourrait rapporter six millions de francs par année au canton, selon les estimations d’agences publicitaires. Cette source d’argent facile n’attise toutefois pas la convoitise du Conseil-exécutif.

Toute publicité vise à attirer l’attention, sans quoi elle n’exerce pas son action. La placer dans un giratoire constitue donc un grand danger, puisqu’elle pourrait détourner le regard des conducteurs et être à l’origine d’accidents. Le Gouvernement bernois refuse en toute logique de prendre ce risque. Il ajoute par ailleurs que les réclames placardées aux abords des passages piétons sont déjà particulièrement dangereuses. Lesdits passages étant souvent très proches des entrées et sorties de giratoire, combiner ces différents facteurs ne fait qu’augmenter les risques. Le Conseil-exécutif précise encore que circuler dans un rond-point nécessite une grande attention. Les statistiques des accidents de 2014 indiquent que sur 131 points noirs considérés comme problématiques dans le canton de Berne, 40 sont des giratoires. Pour toutes ces raisons, le Conseil-exécutif propose au Grand Conseil de rejeter ce postulat.

Andreas Blank, Membre du Comités de l’Automobile Club de Suisse, section Berne, partage l’avis de l’exécutif. Il rappelle qu’à l’heure actuelle de nombreux conducteurs rencontrent des difficultés au moment d’entrer ou de sortir d’un rond-point. D’après lui, de nombreux automobilistes oublient d’indiquer leur trajectoire. Par conséquent, Andreas Blank estime que l’ajout de contenu publicitaire sur les giratoires ne servirait qu’à rendre la conduite plus difficile qu’elle ne l’est déjà. /ast+anl

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.