Emplois menacés au foyer de Prêles ?

La députée UDC Anne-Caroline Graber prône l'auto-défense à l'école obligatoire. Zoom sur « La députée UDC Anne-Caroline Graber prône l'auto-défense à l'école obligatoire. » (touche ESC pour fermer)
La députée UDC Anne-Caroline Graber se soucie de l'avenir des employés du foyer d'éducation de Prêles

Quel avenir pour les employés du foyer d’éducation de Prêles ? Anne-Caroline Graber s’interroge dans une interpellation déposée au Grand Conseil. La députée UDC de la Neuveville nous a indiqué lundi matin qu’elle relaie ainsi les craintes exprimées par des travailleurs du foyer. Certains d’entre eux auraient fait part de leurs préoccupations à des membres des autorités du Plateau de Diesse.

De moins en moins de jeunes placés

Le taux d’occupation de la structure serait en cause, selon Anne-Caroline Graber. Elle relève que le nombre de jeunes placés dans le foyer diminue depuis quelques années. Ils proviennent moins souvent d’autres cantons que par le passé. La députée indique qu’il faudrait peut-être chercher à renégocier avec d’autres cantons pour permettre d’assurer les emplois de Prêles.

Sécurité à revoir

Anne-Caroline Graber précise aussi que si davantage de jeunes devaient être accueillis à Prêles, il faudrait bien entendu prendre des mesures pour mettre un terme aux fugues des adolescents et aux vols qu’ils commettent, notamment dans les garages des villages environnants.

Que deviendrait le site en cas de fermeture du foyer?

La députée UDC s’interroge par ailleurs sur l’avenir du site en cas de fermeture. Elle indique que des personnes de la région évoquent la possibilité de le transformer en centre de requérant d’asile, afin de préserver les investissements réalisés au foyer de Prêles. Anne-Caroline Graber attend la réponse du Conseil-exécutif avant de prendre position par rapport à cette éventualité. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.