Une maison occupée à Bienne

La maison située à la rue du Contrôle 22 à Bienne est occupée depuis le 21 décembre par le Collectif rue du Contrôle. Zoom sur « La maison située à la rue du Contrôle 22 à Bienne est occupée depuis le 21 décembre par le Collectif rue du Contrôle. » (touche ESC pour fermer)
La maison située à la rue du Contrôle 22 à Bienne est occupée depuis le 21 décembre par le Collectif rue du Contrôle.

Un bâtiment est occupé à Bienne depuis le 21 décembre dernier. Le Collectif de la rue du Contrôle a pris possession de cette maison située au numéro 22 de la rue du Contrôle comme l’a indiqué le Journal du Jura dans son édition de samedi. Le quotidien a eu connaissance de cette information par le site renverse.ch. Sur celui-ci, on apprend que les motivations du collectif sont la lutte contre les frontières et la politique gouvernementale des camps pour les réfugiés. Ce bâtiment est la propriété de la Paroisse générale réformée de Bienne.

Déroulement des événements

La Paroisse générale réformée de Bienne a appris l’occupation de son bâtiment, le 21 décembre. Cinq jours plus tôt, alors que des membres du comité se sont rendus sur place pour examiner les lieux. Ils ont remarqué que la maison avait été visitée et que quelque chose se préparait. Le 23 décembre avait lieu la première rencontre entre les occupants et le propriétaire. « Nous avons signalé aux occupants qu’ils devraient quitter la maison à la mi-janvier » indique Christoph Grupp, représentant de la Paroisse générale réformée de Bienne.

Les motivations du collectif, d’après le site renverse.ch qui a annoncé cette occupation, sont la lutte contre les frontières et la politique gouvernementale des camps pour les réfugiés. Zoom sur « Les motivations du collectif, d’après le site renverse.ch qui a annoncé cette occupation, sont la lutte contre les frontières et la politique gouvernementale des camps pour les réfugiés.  » (touche ESC pour fermer)
Les motivations du collectif, d’après le site renverse.ch qui a annoncé cette occupation, sont la lutte contre les frontières et la politique gouvernementale des camps pour les réfugiés.

Christoph Grupp, représentant de la Paroisse générale réformée de Bienne. Zoom sur « Christoph Grupp, représentant de la Paroisse générale réformée de Bienne. » (touche ESC pour fermer)
Christoph Grupp, représentant de la Paroisse générale réformée de Bienne.

Un projet qui pourrait prendre du retard

La Paroisse générale réformée de Bienne, en collaboration avec le Centre Bäregg, souhaite créer un lieu pour accueillir des réfugiés mineurs dans ce bâtiment de la rue du Contrôle. Une visite des locaux est prévue ce vendredi. La planification du projet et des travaux à faire pourrait prendre du retard si les occupants ne quittent pas la maison. « Pour l’instant, ils jouent le jeu et nous laisse entrer dans le bâtiment. Il est quand même embêtant de devoir à chaque demander l’autorisation d’y venir » explique Christoph Grupp.

La suite

Le comité du conseil de Paroisse générale se réunit mercredi en fin d’après-midi. Les mesures à prendre concernant le bâtiment seront notamment à l’ordre du jour.

Par ailleurs, nous avons rencontré des membres du collectif lundi après-midi devant le bâtiment occupé. Ils ont refusé de répondre à nos questions. /seb

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.