Epais dossier au Tribunal de Bienne

Bâtiment du Tribunal Jura bernois - Seeland à Bienne Zoom sur « Bâtiment du Tribunal Jura bernois - Seeland à Bienne » (touche ESC pour fermer)
Bâtiment du Tribunal Jura bernois - Seeland à Bienne

C’est une affaire bien complexe que démêle le Tribunal de Bienne. Un ressortissant dominicain de 28 ans comparait devant la justice depuis jeudi matin. De nombreux chefs d’accusations lui sont reprochés tels que tentative d’incendie intentionnel, menaces, dommages à la propriété, infractions à la loi sur les stupéfiants et soustraction d'énergie.

Une affaire sans fin

Ce dossier dont les premiers faits remontent au printemps 2012, s’enracine dans une autre affaire traitée en allemand, en 2014, dans le même tribunal, où les rôles étaient inversés. Les juges avaient conclu à l’acquittement du prévenu accusé du viol que l’on retrouve, aujourd’hui, sur le banc… des plaignants.  Les deux hommes se confrontent donc, à nouveau, devant la justice pour ce qui s’apparente à la 2ème manche d’une bataille juridique. Le prévenu d’origine dominicaine, en prison depuis 17 mois, est accusé d’avoir agressé de diverses manières celui qu’il juge, malgré son acquittement, responsable du viol de son ex-compagne. Il est, notamment, poursuivi pour avoir démoli son véhicule à l’aide d’une batte de base-ball et pour avoir mis le feu à sa boite aux lettres après l’avoir aspergé d’essence.

Une plantation aux frais d’ESB

Le prévenu est également inculpé d’infractions à la loi sur les stupéfiants pour avoir exploité une installation de chanvre indoor. Pour alimenter son installation, il s’était raccordé illégalement au réseau d’Energie Service Bienne. Les plaidoiries se poursuivent vendredi et le jugement devrait être rendu lundi en fin de journée. /nme

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.