Dégât total à la BCJ au Noirmont

La succursale de la Banque Cantonale du Jura au Noirmont est en dégât total. L’attaque au gaz perpétrée dans la nuit du 13 au 14 janvier dernier par des malfrats a laissé des traces indélébiles. Des travaux conséquents sont désormais nécessaires, avant la réouverture de l’agence.

Des centaines de milliers de francs de dégâts

Ce ne sont pas que des petits travaux qui vont avoir lieu dans la succursale taignonne. Selon nos informations, l’agence de la BCJ doit être complètement déconstruite, puis reconstruite. En revanche, le bâtiment qui abrite les locaux de la banque n’a, à priori, pas été touché. Aucune fissure n’a été constatée, mais l'assainissement qui a lieu la semaine prochaine doit encore le confirmer. L’explosion a en tout cas endommagé une majeure partie des locaux. Les odeurs de fumée qui s’en sont suivies ont par ailleurs imprégné les murs et le plafond. Le guichet a été endommagé, tout comme la porte de l’établissement. Les dégâts se montent à plusieurs centaines de milliers de francs, selon nos informations. La Banque Cantonale du Jura entend bien commencer les travaux très rapidement, déjà en vidant les locaux dès la semaine prochaine. Il est prévu que les travaux de reconstruction démarrent dans la foulée pour, dans l’idéal, une réouverture avant l’été.

Patience demandée

D’ici là, il est conseillé aux clients noirmonniers de la BCJ de faire leurs transactions avec leur carte bancaire ou de se rendre à la succursale de Saignelégier pour retirer de l’argent. Selon nos informations toujours, les habitants du Noirmont font, pour l’heure, preuve de compréhension et acceptent cette solution provisoire. L'unique employé qui était en place au Noirmont a d'ailleurs été affecté à Saignelégier pendant la durée des travaux. /bbo+mle

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.