Pas de candidat surprise pour le Conseil-exécutif

Pas de surprise pour la succession de Philippe Perrenoud. Les candidats à l’élection complémentaire au Conseil-exécutif avaient jusqu’à lundi midi pour sortir du bois. Personne n’est venu s’ajouter à la liste des trois candidats déjà lancés officiellement dans la course pour le siège qui revient au Jura bernois. Ce seront donc bien Roberto Bernasconi, socialiste de Malleray, Patrick Gsteiger, le député PEV d’Eschert et Pierre Alain Schnegg, UDC de Champoz, qui se disputeront le siège laissé vacant par Philippe Perrenoud le 28 février prochain.

A leurs noms s’ajoutent ceux de trois autres candidats pour l’autre siège à repourvoir, celui d’Andreas Rickenbacher : le socialiste Christoph Ammann de Meiringen, l’agrarien Lars Guggisberg, de Kirchlindach, et l’économiste biennois Bruno Moser, dont on se souvient pour avoir provoqué un deuxième tour lors de l’élection au Conseil des Etats malgré son 10e et avant-dernier rang.

Enfin, deux préfets ont été élus tacitement. L’UDC Franziska Steck siégera dans le Seeland, alors que dans l’Emmental, ce sera Claudia Rindlisbacher, également de l’union démocratique du centre. /iqu + comm

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.