La réorganisation des SPJBB se précise

Jan von Overbeck (à gauche) et Nicolas Racine (à droite) ont présenté jeudi matin les objectifs de la restructuration interne des SPJBB Zoom sur « Jan von Overbeck (à gauche) et Nicolas Racine (à droite) ont présenté jeudi matin les objectifs de la restructuration interne des SPJBB  » (touche ESC pour fermer)
Jan von Overbeck, directeur ad intàrim des SPJBB (à gauche) et Nicolas Racine, directeur des soins (à droite) ont présenté jeudi matin les objectifs de la restructuration interne des SPJBB.

La réorganisation interne des SPJBB prend forme. En vue de leur autonomisation au 1er janvier 2017, les services psychiatriques Jura bernois-Bienne-Seeland ont présenté les objectifs de leur restructuration jeudi matin à Bienne.

Changement de nom

L'année prochaine les SPJBB seront une société anonyme. Le nom de l’entreprise a été déposé au registre du commerce, elle s’appellera Réseau santé mentale SA. La direction a fait le choix de ne pas y ajouter le nom d’une région dans le but de ne pas freiner une stratégie de développement intercantonale. Un logo ainsi qu’un site internet doivent encore être mis en place.

Pérennité financière dès 2019

Au printemps, un crédit sera voté par le Grand Conseil bernois. S’il est attribué aux SPJBB, il permettra de couvrir d’éventuels déficits durant les deux prochaines années.

Organisation des soins

Des changements sur l’organisation des soins auront lieu. La gestion du flux des patients sera centralisée. Leur prise en charge se fera à partir d’un numéro unique 7/7, 24h/24h. Une unité de triage se chargera ensuite d’orienter les patients dans le réseau. Par ailleurs, la gestion du secteur ambulatoire pour toute la région se fera depuis Bienne. Par conséquent, le secteur ambulatoire du site de Tavannes sera fermé à la fin du mois de mai. Une partie des consultations sera déplacée à Bévilard, au centre de Jour du Jura bernois.

Synergies avec les hôpitaux somatiques

Des collaborations avec les hôpitaux somatiques ont été concrétisées. La première phase d’un partenariat avec l’hôpital du Jura bernois est terminée. Le projet est sur la bonne voie. Des négociations pour une synergie avec le Centre hospitalier Bienne ont débuté. Des discussions sont également en cours avec l’Hôpital du Jura, elles pourraient aboutir à  un projet de psychiatrie BEJUNE. Des collaborations avec le CHUV et les services psychiatriques universitaires à Berne ne sont pas à exclure. Selon Jan von Overbeck, le directeur ad intérim de SPJBB, il est important pour la société anonyme qui verra le jour de s’associer à d’autres établissements dans le but de regrouper les forces : « Ensemble nous avons plus de moyens et d’expérience pour traiter les patients. Financièrement, si on est trop petit on est trop cher par rapport aux prestations. Enfin, notre troisième intérêt consiste à attirer des médecins et des soignants ».

Projets d’avenir

Finalement, Réseau Santé Sociale entend aussi développer des prestations soignantes pour des cabinets privés et des médecins généralistes. La société souhaite également introduire dans le réseau un projet  intitulé pairs aidants. Il consiste à intégrer des patients qui ont subi une formation et qui ont souffert pour jouer un rôle de relais entre les patients et les professionnels. /anl

 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.