Le marché du travail peu accessible pour certains réfugiés

Les chances de trouver un emploi sont minces pour certains réfugiés. C’est en substance la réponse du Conseil-exécutif à une interpellation déposée par Nathan Güntensperger. Dans son texte, le député vert-libéral biennois soulignait l’importance d’insérer rapidement les personnes admises à titre provisoire.

Trop de paperasse

Selon le gouvernement bernois, l’intégration de certains migrants reste difficile dans le canton de Berne, notamment pour les titulaires d’un permis F, ou en d’autres termes, les personnes admises à titre provisoire. Les employeurs peuvent obtenir des autorisations pour engager ces travailleurs, mais ils sont très souvent rebutés par les obstacles administratifs, c’est pourquoi ces migrants ont généralement de la peine à se faire embaucher.

La situation est différente pour les réfugiés reconnus, titulaires de permis B, qui disposent des mêmes possibilités que les citoyens suisses.

Il faut adapter les règles pour les requérants mineurs non-accompagnés

Selon le gouvernement bernois, il faut encore souligner le problème de l’insertion des requérants d’asile mineurs non-accompagnés. Il leur est en effet pratiquement impossible d’accéder à une formation professionnelle vu les autorisations nécessaires. Le Conseil-exécutif estime qu’il faut prendre des mesures pour faciliter leur intégration, d’autant plus que la majorité de ces jeunes obtiendra le statut de réfugiés et restera dans le canton de Berne à long terme.

Reconnaître les diplômes étrangers

En ce qui concerne la reconnaissance des diplômes étrangers, le gouvernement bernois explique que cette compétence se situe au niveau fédéral. Il peut toutefois écourter les durées de formations complémentaires pour les diplômés dans certains cas particuliers.

Dans sa réponse, le gouvernement bernois ajoute encore que tous les enfants et les adolescents vivant en Suisse ont le droit et l’obligation de fréquenter l’école obligatoire. Quel que soit leur statut en matière d’asile. Ils disposent ensuite des mêmes conditions que les Suisses pour entrer au gymnase. /mdu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.