Habalukke, une étrange civilisation oubliée

Ensemble de figurines typiques de la civilisation de Habalukke (2800-1400 av. J.-C.). Zoom sur « Ensemble de figurines typiques de la civilisation de Habalukke (2800-1400 av. J.-C.). » (touche ESC pour fermer)
Ensemble de figurines typiques de la civilisation de Habalukke (2800-1400 av. J.-C.).

Le Nouveau Musée Bienne présente dès le 27 février l'exposition Habalukke, consacrée à une civilisation méditerranéenne vieille de trois mille ans et tombée dans l'oubli... Ou plutôt tombée de l'imagination d'un sculpteur ! Montée par l'artiste contemporain bernois Hans-Ulrich Siegenthaler, Habalukke a tout l'apparence d'une exposition scientifique, sauf qu'elle est créée de toutes pièces. L'artiste s'est inventé un alter-ego archéologue, Walter Affolter, colonel soleurois qui aurait découvert ces fabuleux trésors sur l'île fictive de Senah en 1902.

Démêler le rêve et la réalité

En découvrant les statuettes, les plaques explicatives et les panneaux de présentation, le visiteur ne se rendra peut-être pas compte de la supercherie, ou en tout cas pas tout de suite. "C'est le but," répondent les conservateurs du NMB, qui jouent un tour un public en toute connaissance de cause. Tout comme les archéologues, qui doivent démêler le vrai du faux lors de leurs trouvailles et dans leurs fantasmes de civilisations oubliées, le public se confrontera aux limites entre imaginaire et réalité./sca

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.