Une voix pour les étrangers de Moutier

Les étrangers qui résident à Moutier pourraient avoir leur mot à dire dans les décisions politiques communales. Le PSA a déposé une motion en ce sens au Conseil de ville lundi. Le parti socialiste autonome souhaite que les titulaires de permis d’établissement ou de séjour puissent faire des propositions au législatif communal. Seule condition : ils doivent récolter un nombre de signatures minimum auprès de personnes ne disposant pas du passeport suisse, pour que ces requêtes soient traitées par le Conseil de ville prévôtois. Moutier pourrait ainsi emboîter le pas à Bienne, son Conseil de ville a en effet accepté un texte similaire la semaine dernière.

Compenser l'absence de droit de vote

Par le biais de ce texte, le PSA souhaite compenser le fait que les étrangers n’ont pas le droit de vote au niveau communal dans le canton de Berne. Selon le parti, les Prévôtois ont déjà manifesté leur volonté d’offrir ce droit aux étrangers, mais elle n’a pas pu être concrétisée car elle n’est pas partagée par la majorité alémanique. Un droit de proposition représenterait donc une solution alternative pour intégrer les étrangers à la vie politique. /mdu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.