Criminalité au plus bas dans le canton de Berne

La lutte contre les cambriolages reste une priorité. La police cantonale bernoise a présenté lundi matin sa statistique de la criminalité 2015. Ces chiffres montrent que le nombre d’infractions au code pénal a diminué de 5 % pour s’établir à environ 74'000 cas enregistrés. Il s’agit du plus bas niveau atteint depuis des années, selon les forces de l’ordre. Cette baisse est principalement due au recul des délits contre le patrimoine, tels que les cambriolages. Les efforts pour lutter contre ce type de criminalité seront maintenus.

Patrimoine visé dans 75 % des cas

Ces délits représentent encore trois quarts des infractions au code pénal. Les nouvelles sont toutefois encourageantes : en 2015, les cambriolages ont diminué de 10 % par rapport à l’année précédente, pour un chiffre total de 4'332 cas. Il ne faut toutefois pas négliger de verrouiller son logement ou ses locaux. Les forces de l’ordre indiquent que les vols par introduction clandestine ont augmenté de 22 %. Dans 1'330 cas, les auteurs de vols ont pu pénétrer dans des bâtiments en passant par une fenêtre ou une porte laissée ouverte.

La lutte contre les cambriolages, une priorité

Le commandant de la police cantonale bernoise n’entend pas se contenter de ce plancher record au niveau des vols. Stefan Blättler a expliqué ce matin que l’accent serait encore mis sur ces infractions cette année. Retrouver les coupables reste très difficile, mais le taux d’élucidation a tout de même augmenté un peu l’an dernier. Les informations transmises par la population ont notamment permis d’interpeller une centaine de malfaiteurs en flagrant délit.

Violence en baisse, contrebande de stupéfiants en hausse

En ce qui concerne les autres types d’infractions pénales, les actes de violence ont diminué alors que la contrebande de stupéfiant a augmenté drastiquement. Il s’agit principalement de graines de cannabis envoyées par la poste et interceptées par les douanes. La police relève encore la baisse du nombre de prévenus relevant du secteur de l’asile.

Stabilité dans la région

En ce qui concerne la région, la criminalité reste relativement stable. Le nombre d’infractions au code pénal a diminué de 1 % dans le Jura bernois et a augmenté de 2 % dans l’arrondissement de Bienne.

Tendances similaires au niveau Suisse.

Et sur le plan fédéral, le recul des cambriolages se confirme. Ils ont diminué de 19 % l'année dernière, ce qui constitue un record. Cela représente près de 10'000 vols par effraction en moins. La violence a quant à elle été plus marquée en Suisse romande, et notamment à Fribourg. Bienne se classe troisième des villes les plus « violentes » du pays avec 13,2 infractions pour 1'000 habitants. /ast

Partager
Link

Galerie photos liée

22.12.2015
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.