Menace financière sur les projets bilingues

Plusieurs projets bilingues pourraient être menacés à Bienne. La Confédération a annoncé vouloir réduire d’un tiers l’aide fédérale aux cantons plurilingues sur un total de 1.5 millions de francs. Cette mesure s’inscrit dans le cadre du programme fédéral de stabilisation des finances 2017-2019. Actuellement, les quatre cantons plurilingues, dont celui de Berne, reçoivent 300 mille francs chacun, à quoi s’ajoute une réserve intercantonale de 300 mille francs à répartir entre eux. Le Conseil des Affaires francophones du district bilingue de Bienne et le Forum du bilinguisme ont pris position. Ils s’opposent vigoureusement à la réduction des subventions pour les cantons plurilingues. Le secrétaire général du CAFF, David Gaffino nous a fait part de son inquiétude et de son incompréhension face à cette mesure : « c’est un domaine qui fonctionne bien et qui est très concret. Nous avons différents projets qui marchent et qui sont soutenus grâce à cette aide. À l’heure où la Confédération menace d’intervenir dans les cantons qui n’enseigneraient plus la  deuxième langue nationale au niveau du primaire, c’est signal politique assez désastreux ».

Forces politiques

Les deux institutions biennoises ne comptent pas rester les bras croisés. Elles sont déterminées à obtenir l’annulation de cette mesure Pour ce faire, elles ont commencé par prendre contact avec le conseiller aux Etats Hans Stöckli, également président du groupe interparlementaire fédéral sur le plurilinguisme. L’élu a déjà annoncé son intention de contrer cette réduction. L’association Région capitale suisse, qui regroupe la plupart des cantons plurilingues s’est aussi montré contre cette mesure.

Le projet de réduction de subventions doit encore être présenté aux chambres fédérales. /anl

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.