En français ou en allemand?

Flavio Torti, ancien maire de Reconvilier Zoom sur « Flavio Torti, ancien maire de Reconvilier » (touche ESC pour fermer)
Flavio Torti, président romand de la SSE, milite pour souligner les atouts de la région sur le plan cantonal

Le bilinguisme dans le milieu de la construction ne donne pas satisfaction à tout le monde.  Maxime Zuber avait déposé une question sur le bureau du Grand Conseil à ce sujet au début de la session de mars. Le député-maire de Moutier faisait notamment écho à des propos de Flavio Torti. Le président romand de la société suisse des entrepreneurs était monté au créneau, lors de l’assemblée de la section Jura bernois,  pour dénoncer certaines soumissions de travaux rédigées uniquement en allemand.

Le cas concerne notamment  la construction du nouveau centre d’entretien des ponts et chaussés à Loveresse. Le gouvernement bernois dément et affirme, dans sa réponse, que « tous les travaux relatifs à ce dossier ont été publiés dans les deux langues ». Le Conseil-exécutif précise encore que la pratique courante est que tous les travaux qui doivent faire l’objet d’un appel d’offres public soient publiés dans la langue officielle du site du projet.

Flavio Torti, de son côté, regrette que les acteurs de la région doivent monter aux barricades pour faire valoir les intérêts du Jura bernois. Il continuera, néanmoins, de s’engager pour valoriser les atouts de la région et empêcher que la langue ne devienne un obstacle et empêche les entreprises du Jura bernois à avoir accès à de nouveaux marchés. /nme    

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.