Le « faux dentiste » biennois écope de 54 mois de prison

Le tribunal régional Jura bernois-Seeland à Bienne. Zoom sur « Le tribunal régional Jura bernois-Seeland à Bienne. » (touche ESC pour fermer)
Le Tribunal régional Jura bernois-Seeland à Bienne.

Cinquante-quatre mois de prison ferme pour le « faux dentiste » de Bienne. Le prévenu, un Suisse de 53 ans, a été reconnu coupable jeudi matin par le Tribunal régional Jura bernois-Seeland à Bienne de lésions corporelles graves, de lésions corporelles simples et d'escroquerie par métier.

Une peine plus lourde

Le Tribunal s'est montré plus sévère que le Ministère public à l'annonce du jugement. La procureure avait requis 44 mois de prison. Les juges, eux, ont allongé la peine de 10 mois. Une des raisons notamment évoquées par le président est le manque d’empathie du prévenu envers ses victimes. Les dommages subis, qualifiés aussi d’expérience traumatisante, par les patients ont bien sûr pesé dans la balance lors de la décision des juges. Durant près d'une heure, le président du Tribunal a décrit, en partie, les traitements effectués sur différents patients par le technicien dentaire. Une patiente avait par ailleurs expliqué, lors d’une première audience en octobre 2015, avoir subi 54 traitements pour réparer les dégâts dans sa bouche.

Le prévenu est resté impassible

En prenant connaissance de sa condamnation le prévenu n'a pas manifesté d'émotions particulières. Durant l'énoncé du jugement et des explications du président, il n'a pas une seule fois levé les yeux, préférant fixer le sol.

Lorsque le président du Tribunal a prononcé ses derniers mots et clôturé l’affaire, les nombreuses personnes présentes dans la salle sont tombées dans les bras des unes et des autres. /seb-ats

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.