Joli succès pour le premier festival de Pâques

Requiem de Mozart, Porrentruy Zoom sur « Requiem de Mozart, Porrentruy » (touche ESC pour fermer)
Parmi les concerts proposés, le Requiem de Mozart qui a fait résonner l’Eglise St-Pierre de Porrentruy à la fin du mois de mars. (Photo : Musique des Lumières, 2016)

Un événement qui a de l’avenir dans la région. La première édition du festival de Pâques s’est achevée samedi soir avec la Passion selon Saint Jean, de J. S. Bach à l’Eglise des Jésuites de Porrentruy. Le directeur artistique Facundo Agudin tire un bilan « positif sous tous points de vue » de ce nouveau rendez-vous culturel. Au total, onze concerts ont été mis sur pied entre le 11 et le 26 mars dans les villes de Delémont, Porrentruy et Bâle.

« Succès énorme dans toute la région »

« Tout a très bien fonctionné » selon Facundo Agudin qui évoque un « succès énorme dans la région ». Les 1'500 mélomanes attendus pour cette première édition ont été atteints « voire dépassés », sans pour autant pouvoir chiffrer pour l’heure l’affluence de la manifestation.

Le festival de Pâques a fait chanter plusieurs choeurs de la région. Zoom sur « Le festival de Pâques a fait chanter plusieurs choeurs de la région. » (touche ESC pour fermer)
Le festival de Pâques a fait chanter plusieurs choeurs de la région. (Photo : Musique des Lumières, 2016)

Le festival de Pâques proposait une programmation éclectique mélangeant plusieurs genres de musique. Cette nouvelle manifestation a été proposée par Musique des Lumières, en collaboration avec le Centre Culturel Régional de Delémont (CCRD) et la ville de Delémont.

« Je suis très heureux de ces ponts, de ces liens qui se sont tissés » a soufflé le directeur artistique du festival à l’heure du bilan.

Axer sur la jeunesse

Pour Facundo Agudin, le festival de Pâques doit à l’avenir se tourner davantage vers la médiation culturelle. « On a collaboré avec le Collège de Delémont mais à présent, plusieurs personnes liées à la petite enfance s’intéressent aux productions musicales », explique-t-il. Il est, selon lui, primordial de sensibiliser très jeunes les enfants à la musique.

« Nous sommes déjà en train de fermer la programmation du festival de Pâques pour l’année prochaine » ajoute le musicien et directeur d’orchestre. Pour Facundo Agudin, il y a une opportunité de faire rayonner la région grâce à cette manifestation. /aro

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.