La BFM pointée du doigt par une étude

40% des bières suisses contiennent du glyphosate. C’est ce que révèle une étude menée par le magazine alémanique Gesundheitstipp. Sur trente breuvages analysés, douze comportent des microgrammes de cette substance présente dans les pesticides. Une seule bière romande est épinglée : la Salamandre de la Brasserie des Franches-Montagnes, à Saignelégier.

Deux fournisseurs

Le patron de la BFM souligne que l’échantillonnage a été réalisé dans un supermarché de Suisse alémanique qui ne propose que sa marque comme produit romand. Jérôme Rebetez tente d’expliquer la présence de glyphosate dans sa Salamandre : « Comme il s’agit d’un herbicide, je pense qu’on retrouve du glyphosate dans les céréales. Dans la Salamandre, il y a du malt d’orge et du blé qui entrent dans la composition. Nous avons deux fournisseurs : un pour le malt d’orge en Allemagne et un pour le blé, plus local. Dès que nous aurons reçu l’échantillon incriminé, on pourra dire quel sac de malt utilisé contenait du glyphosate, et demander ce qui s’est passé chez le fournisseur ».

Selon le magazine alémanique, la « championne » des bières analysées contiendrait 21 microgrammes de glyphosate par litre. La Salamandre de la BFM en contiendrait, elle, 7,7. « On parle de microgramme, c’est-à-dire un gramme qui est divisé par un million. Des appareils sont capables de mesurer cela », précise Jérôme Rebetez. /rch

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.