Le projet de fusion du Cornet a son comité de pilotage

« Le train a démarré ». Ce sont les mots de Patrick Gsteiger, président du nouveau comité de pilotage pour le projet de fusion du Cornet, qui s'est officiellement constitué lundi soir. Baptisé COPIL, il comprend des représentants des communes de Corcelles, Crémines, Eschert et Grandval ainsi que des représentants des comités d’initiative. Le COPIL a pour mission de préparer les aspects financiers, techniques et politiques de la fusion ainsi que le fonctionnement de la future administration communale. Son budget se monte à 100'000 CHF, dont la moitié sera prise en charge par le canton de Berne. Une charte d'intention a été signée et un contrat préliminaire en vue de la fusion a été préparé. Les documents devront cependant attendre la résolution du recours de Crémines avant d’être ratifiés. Quant à Belprahon, la cinquième commune qui avait dit non au projet lors de la votation, elle n’est pas associée aux discussions pour l’instant. L'agenda prévoit une votation populaire en avril 2017 et, le cas échéant, une entrée en force de la fusion en janvier 2018./ sca

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.