L’un des rehausseurs de Courtelary sera abaissé

Un rehausseur installé à Courtelary fâche certains habitants Zoom sur « Un rehausseur installé à Courtelary fâche certains habitants » (touche ESC pour fermer)
Un rehausseur installé à Courtelary fâche certains habitants

Ils ont eu gain de cause. Les citoyens de Courtelary qui s’opposaient à l’un de leur nouveau rehausseur peuvent se réjouir. La rampe construite sur la route principale à hauteur de la laiterie sera finalement rabotée. La Direction des travaux publics, des transports et de l’énergie du canton de Berne a décidé d’entamer des travaux en réponse à une pétition qui avait été lancée dans le village début janvier. Le texte a récolté plus de 450 signatures. Les pétitionnaires reprochaient à la rampe d’être trop haute, trop longue et mal indiquée.

Une rampe plus basse

Cette mobilisation a su convaincre les autorités cantonales qui ont reconnu qu’une erreur avait été commise. Selon le chef des ponts et chaussées du Jura bernois, Cédric Berberat, la situation a été mal interprétée et l’effet du rehausseur est donc trop prononcé. La différence de niveau, entre la route et le rehausseur, sera par conséquent abaissée de 4 à 5 centimètres au milieu de la chaussée.

Un complément de marquage sera par ailleurs ajouté, afin d’augmenter la visibilité des rampes. Les travaux devraient être réalisés dans le courant de l’été et durer une dizaine de jours. La circulation devra être adaptée le temps du chantier.Concernant la longueur du rehausseur, également critiquée dans la pétition, aucun changement ne sera entrepris, car elle fait suite à une demande du Conseil communal.

La pétition n'est pas restée veine

L’auteur de la pétition ne cache pas sa satisfaction. Philippe Hauri se dit très heureux que le problème ait été reconnu et qu’il soit corrigé. Il souligne par ailleurs la forte mobilisation des citoyens de Courtelary ainsi que des automobilistes de passage qui ont signé la pétition. /mdu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.