Berne ne veut pas accélerer l'ouverture de l'A16

Tunnel Loveresse Zoom sur « Tunnel Loveresse » (touche ESC pour fermer)
Le canton de Berne ne veut pas accélerer les travaux sur le tronçon entre Loveresse et Court (photo: archives)

Le canton de Berne n’interviendra pas pour accélérer les travaux sur l’A16. Il répond ainsi à une interpellation de la députée neuvevilloise Anne-Caroline Graber. L’élue UDC demandait pour quelle raison le dernier tronçon de la transjurane dans le Jura bernois, entre Loveresse et Court, ne serait pas achevé comme prévu à la fin de l’année, et si le Conseil-exécutif interviendrait auprès de l’Office fédéral des routes pour qu’il rattrape le retard de 3 mois pris dans le projet. Le gouvernement bernois répond que l’octroi des travaux à une entreprise a pris plus de temps que prévu en raison de la complexité du chantier. Pour ce qui est de l’accélération des travaux, le Conseil-exécutif explique que cela engendrerait un surcoût que ni le canton de Berne, ni l’OFROU, ne sont prêts à assumer. Il ajoute que les tests de sécurités qui doivent être réalisés avant l’ouverture du tronçon nécessitent de garder une marge de manœuvre au niveau du calendrier. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.