Les chômeurs du Jura bernois envoyés à Tavannes ?

Le centre des offices régionaux de placement du Jura bernois à Tavannes Zoom sur « Le centre des offices régionaux de placement du Jura bernois à Tavannes » (touche ESC pour fermer)
Le centre des offices régionaux de placement du Jura bernois à Tavannes

Les offices régionaux de placement de Saint-Imier, Moutier et la Neuveville seraient-ils menacés ? Une analyse menée par le canton de Berne sur l’ensemble de son territoire préconise la centralisation des ORP à Tavannes.  Selon Francis Barthe, responsable de l’ORP du Jura bernois, le regroupement permettrait de fournir des prestations spécialisées. Il affirme cependant qu’« aucune décision n’a été prise et que l’objet n’a pour l’instant été soumis qu’à discussion avec les maires des communes concernées ».

Un projet « inacceptable »

Du côté de ceux-ci, l’opposition est unanime : à Moutier, Maxime Zuber, a fait part lundi de son scepticisme sur Facebook. Pour Patrick Tanner, le maire de Saint-Imier, un tel projet est « inacceptable et nuit à la vocation de proximité du service ». Il souligne par ailleurs que l’ORP est la dernière administration cantonale présente dans la cité, pourtant la deuxième commune la plus importante de l’arrondissement. Du côté de la Neuveville, Roland Matti, accorde peu de foi aux discussions et estime qu’à Berne la décision est déjà prise. Il entend néanmoins réagir lors de la prochaine conférence des maires. Notons qu’en cas de décision cantonale, il n’existe pas de possibilité légale de recours pour les communes.

Intervention demandée

L'annonce n'a pas tardé à susciter la réaction du PLR imérien qui demande au Conseil du Jura bernois d'intervenir. /sca

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.