Le CJB pour une centralisation à Tavannes

Le centre des offices régionaux de placement du Jura bernois à Tavannes Zoom sur « Le centre des offices régionaux de placement du Jura bernois à Tavannes » (touche ESC pour fermer)
Le centre des Offices régionaux de placement du Jura bernois à Tavannes

St-Imier, La Neuveville et Moutier ne pourront pas compter sur le Conseil du Jura bernois pour défendre leurs succursales de l’Office régional de placement. Le CJB a décidé mercredi de soutenir la centralisation de l’ensemble du service de Tavannes. Il se range ainsi derrière la proposition défendue par le beco Economie bernoise. Cette prise de position peut surprendre, alors que les maires des trois communes dénonçaient ce projet. Le PLR de St-Imier avait par ailleurs demandé lundi au Conseil du Jura bernois d’intervenir pour préserver les succursales de la région.

Les succursales du Jura bernois : une exception sur le plan fédéral

A la question de savoir si le CJB ne devrait pas davantage défendre les intérêts de la région, le président du Conseil du Jura bernois, Pierre-Alain Schnegg répond que c’est ce que fait l’institution. « Pour nous, l’important est de maintenir l’ORP dans le Jura bernois, sans suppression d’emploi ».

Selon, Pierre-Alain Schnegg, cette centralisation s’impose. Il explique qu’il n’existe que douze succursales ORP en Suisse. Six sont dans le canton de Berne, dont trois dans le Jura bernois. Une éventuelle centralisation ne doit pas être vue comme un démantèlement des prestations cantonales dans la région. Le Jura bernois dispose de quatre bureaux pour 50'000 habitants, alors qu’à titre de comparaison, le canton de Neuchâtel compte trois offices pour 170'000 habitants.

L’élu UDC de Champoz a conscience de l’impact d’un éventuel regroupement sur les chômeurs qui devront davantage se déplacer. C’est pourquoi le CJB demande qu’ils soient défrayés. Et d’ajouter « il faut dire les choses comme elles sont : les chômeurs ont le temps de se déplacer ».

Quid de Moutier ?

En ce qui concerne la succursale de Moutier les informations sont floues. Le CJB se prononce en faveur de la fermeture envisagée de ce bureau, qui semble directement concerné par les mesures défendues par le beco.

Nous avons demandé à Pierre-Alain Schnegg si le CJB ne commettait pas d’erreur stratégique en se prononçant sur Moutier avant le vote communaliste du 18 juin 2017. Le président du CJB répond ainsi : « Je crois que la succursale ORP de Moutier ne sera selon toute vraisemblance pas maintenue, que Moutier reste bernoise ou qu’elle devienne jurassienne, si la décision est prise au niveau du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO). Le SECO n’est ni jurassien, ni bernois, mais un office fédéral. Cette réforme n’est pas demandée par le beco, j’insiste, mais par le SECO ».

Ces affirmations surprennent le maire de Moutier Maxime Zuber. Il déclare que le secrétaire général du Beco Economie bernoise lui a assuré que l’ORP de Moutier n’était pas du tout concerné par la réorganisation en cours. « Je n’ai pas les mêmes informations que Pierre-Alain Schnegg, pour des raisons que je peux concevoir. Le canton de Berne aurait voulu fermer l’ORP de Moutier. Mais pour des raisons d’opportunités politiques liées à la votation de juin 2017, il a voulu éviter de donner des arguments aux autonomistes. Berne attend ce vote pour fermer cette antenne de l’ORP. Je crois savoir que c’est la Délégation du Conseil-exécutif aux affaires jurassiennes qui a donné des informations au CJB, donc ce que dit Pierre-Alain Schnegg n’est pas correct ». En ce qui concerne un éventuel départ de Moutier dans le Jura, Maxime Zuber est catégorique : « dans ce cas de figure, l’ORP de la cité prévôtoise serait maintenu, ça ne fait pas l’ombre d’un doute, et j’ai reçu des garanties en ce sens ».

Maxime Zuber n’en dira pas plus sur l’origine de ces garanties. Il est tenu par un devoir de réserve jusqu’à ce que les experts indépendants mandatés en vue du vote communaliste aient rendu leurs conclusions.

Affaire à suivre

Dans cette situation, difficile de faire un pronostic sur l’avenir de la succursale de l’ORP à Moutier. Il faudra sans doute attendre que le projet de centralisation se concrétise pour y voir plus clair. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.