« Mont-Soleil devient une montagne intelligente »

La Société Mont-Soleil veut rester pionnière en matière d’énergie renouvelable. Elle a convoqué la presse mercredi pour dévoiler les grandes lignes de projets en cours ou à venir. Le site veut s’affirmer comme lieu de savoir-faire et d’innovation. En effet, plusieurs expériences seront menées dans le cadre du Swiss Energypark, une plateforme de tests pour l'approvisionnement en électricité. Selon Martin Pfisterer, président de la Société Mont-Soleil, le grand défi d’aujourd’hui consiste à trouver des solutions pour stocker l’énergie. En effet, Martin Pfisterer souligne que la consommation reste plutôt constante, alors que la production en énergies renouvelables dépend des éléments naturels (vent et soleil notamment). L'objectif des recherches menées à Mont-Soleil est de tenter de trouver une solution pour harmoniser la production et la consommation. Fort d’un réseau de recherches animé par des ingénieurs et des étudiants, « Mont-Soleil devient une montagne intelligente », affirme le président.

 

Rester compétitifs

Martin Pfisterer ajoute fièrement que sa société teste depuis 2002 le bateau solaire sur le lac de Bienne, avec une franche satisfaction. L’idée de poursuivre sur cette lancée et d’augmenter le champ d’action des énergies renouvelables a donc séduit les protagonistes du Mont-Soleil. Leur motivation a encore été décuplée, lorsque l’essor de l’énergie photovoltaïque a été chiffré. Près de 60'000 installations photovoltaïques de différentes tailles étaient en exploitation en Suisse à la fin de l’année passée. Leur production annuelle s'est élevée à 1'300 millions de kWh. /comm+mle

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Des tests sont effectués en ce moment à Mont-Soleil pour charger des batteries à l'aide de l'énergie solaire.

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.