Double oui à Bienne

Voilà à quoi pourrait ressembler l'intérieur du Théâtre Palace de Bienne d'ici 2018. (ldd) Zoom sur « Voilà à quoi pourrait ressembler l'intérieur du Théâtre Palace de Bienne d'ici 2018. (ldd) » (touche ESC pour fermer)
Voilà à quoi pourrait ressembler l'intérieur du Théâtre Palace de Bienne d'ici 2018. (ldd)

Le Théâtre Palace, à Bienne, pourra s’offrir une seconde jeunesse. Le projet de rénovation de l’édifice devisé à six millions de francs a été accepté dimanche par 62,1 % des votants. Ils ont aussi validé l’initiative communale « 200'000 francs suffisent ». Le texte visait à plafonner le salaire annuel brut des conseillers municipaux. Elle a été plébiscitée par 67,7 % des ayants droit.

Une nouvelle salle de spectacles dès 2018

« Il s’agit d’une date importante pour les francophones » a indiqué Cédric Némitz, conseil municipal en charge de la culture, peu après l’annonce des résultats. « Les francophones sont orphelins de leur salle de spectacles depuis les années quatre-vingt et la disparition du Capitole. Aujourd’hui, nous avons l’espoir de réaliser une salle de théâtre dans laquelle les francophones seront particulièrement implantés » a-t-il encore indiqué. Les travaux pourront commencer l’année prochaine et devraient se terminer à l’été 2018. A noter que 2,9 millions de francs seront à la charge de la Ville de Bienne dans ce projet.

Julien Steiner, vice-chancelier de la ville de Bienne et Pascal Bord, conseiller de ville PRR et président de la Commission spéciale en charge de la révision totale du Règlement du personnel et du système salarial.  Zoom sur « Julien Steiner, vice-chancelier de la ville de Bienne et Pascal Bord, conseiller de ville PRR et président de la Commission spéciale en charge de la révision totale du Règlement du personnel et du système salarial.   » (touche ESC pour fermer)
Julien Steiner, vice-chancelier de la ville de Bienne et Pascal Bord, conseiller de ville PRR et président de la Commission spéciale en charge de la révision totale du Règlement du personnel et du système salarial.

Les conseillers municipaux Barbara Schwickert, directrice des travaux publics, et Cédric Némitz, directeur de la culture, se sont exprimés à l'annonce des résultats. Zoom sur « Les conseillers municipaux Barbara Schwickert, directrice des travaux publics, et Cédric Némitz, directeur de la culture, se sont exprimés à l'annonce des résultats. » (touche ESC pour fermer)
Les conseillers municipaux Barbara Schwickert, directrice des travaux publics, et Cédric Némitz, directeur de la culture, se sont exprimés à l'annonce des résultats.

« 200'000 francs suffisent » pour les Biennois

« C’est un grand jour pour nous. Personne ne pensait que les jeunes UDC puissent avoir du succès à Bienne » a indiqué Sandra Schneider instigatrice de l’initiative communale « 200'000 francs suffisent » visant à plafonner les salaires bruts des conseillers municipaux à 200'000 francs et celui du maire à 220'000 francs. « Je ne suis absolument pas surpris. Le titre promet une diminution à 200'000 francs, alors que ce but était déjà atteint par le règlement du conseil municipal au mois d’avril » nous a dit Pascal Bord, conseiller de ville PRR et président de la Commission spéciale en charge de la révision

totale du Règlement du personnel et du système salarial. La date de l’entrée en vigueur de l’initiative n’est pas encore connue.

Pour rappel, l’initiative communale a été déposée en octobre 2014. Un an plus tôt, Sandra Schneider avait déjà lancé une motion allant dans le même sens au Conseil de ville. Celle-ci a été transformée en postulat et le traitement a été confié à la Commission spéciale « Révision totale du Règlement du personnel et du système salarial ». La commission a décidé que la rémunération serait fixée dans un règlement spécial. Le Conseil de ville a adopté ce contre-projet à l’initiative en avril dernier.

À noter que le taux de participation s’élève à 41,8 %, un niveau élevé selon le vice-chancelier de la ville. /seb+ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.