« Le Préfet Marti peut-il garantir son impartialité ? »

La députée PSA de Moutier Irma Hirschi (ldd) Zoom sur « La députée PSA de Moutier Irma Hirschi (ldd) » (touche ESC pour fermer)
La députée PSA de Moutier Irma Hirschi (ldd)

Irma Hirschi doute de l’impartialité du Préfet Jean-Philippe Marti dans la procédure de fusion intercommunale du Grand-Val. La députée PSA de Moutier rappelle que le préfet a été par le passé le président du groupe de pilotage « Fusions dans la région de Moutier ». Dans une question au Conseil-exécutif, elle demande si Jean-Philippe Marti est apte à trancher sur le recours déposé à Crémines contre la votation sur l’initiative « Pour la fusion de communes du Cornet », ou s’il y a conflit d’intérêt. Elle affirme aussi qu’un « un vice de forme flagrant » a été constaté à Corcelles lors de ce même scrutin, et elle souhaite savoir « pourquoi le préfet feint d’ignorer cette irrégularité ».

 

Dans sa réponse transmise mercredi, le Conseil-exécutif précise qu’aucune des parties concernées par les affaires citées n’a formulé de demande de récusation au sujet du préfet. Le Gouvernement indique encore  « qu’aucun conflit d’intérêt ne peut être constaté entre ces engagements passés et la tâche actuelle du préfet ». En ce qui concerne une éventuelle irrégularité à Corcelles, le gouvernement bernois indique qu’aucun électeur de la commune ne s’est plaint, que ce soit avant ou après la votation. Aucun recours n’a par ailleurs été formé auprès de la préfecture, « contrairement à ce qu’attendait Irma Hirschi ». /seb

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.