Les préfets doivent trouver des places pour les requérants d’asile

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
(archives)

Le canton de Berne doit pouvoir accueillir 7'000 requérants d’asile dans des structures collectives ou d’urgence. Il manque actuellement 3'300 places pour satisfaire les exigences de la Confédération. La Direction bernoise de la police et des affaires militaires a donc chargé les préfets de trouver des hébergements appropriés de concert avec les communes.

Pour le moment, le canton de Berne propose 3'700 place dans des centres d’hébergement collectif ou d’urgence. Ce nombre est insuffisant pour répondre à l’arrivée massive de requérants d’asile prévue cette année. Ils devraient en effet être 40'000 dans le pays d’ici la fin 2016, selon le scénario minimal du Secrétariat d’Etat aux migrations. Pour faire face à cette situation, le canton de Berne examine des hébergements potentiels pour un total de plus de 1'000 places. Il entend aussi reloger en appartement 2'300 personnes actuellement accueillies dans des structures collectives ou d’urgence.

La pression sur les cantons devrait s’alléger à partir de 2019, grâce à la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de la Confédération. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.