Il fallait informer la population

L'une des caméras installée à St-Imier (photo: PLR St-Imier) Zoom sur « L'une des caméras installée à St-Imier (photo: PLR St-Imier) » (touche ESC pour fermer)
L'une des caméras installée à St-Imier (photo: PLR St-Imier)

L’Office des ponts et chaussées du Jura bernois aurait dû informer les habitants de St-Imier avant d’installer ses caméras. Ces dispositifs ont fleuri cette semaine sur la route principale de la commune. La nouvelle a été soulevée par le PLR imérien jeudi dans un communiqué, qui regrette que la population n’ait pas été mise au courant de cette procédure. Les caméras ont été placées sur la rue Francillon ainsi qu’à la Place du Marché. Elles serviront à réaliser une analyse de la zone 30 km/h qui est actuellement en test.

La manière dont ont été installées les caméras pose toutefois problème d’un point de vue strictement légal. Selon le délégué à la protection des données du canton de Berne, Markus Siegenthaler, les ponts et chaussées ont le droit d’enregistrer le trafic à des fins d’étude, ils auraient toutefois dû communiquer leurs intentions puisque les appareils filment l'espace public. /mdu

(son uniquement disponible depuis la version classique du site internet)

Markus Siegenthaler, délégué à la protection des données du canton de Berne

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.