« Mit mir – Avec moi » vise le Jura bernois

Les bénévoles peuvent par exemple passer des moments de lecture avec les enfants qu'ils parrainent Zoom sur « Les bénévoles peuvent par exemple passer des moments de lecture avec les enfants qu'ils parrainent » (touche ESC pour fermer)
Les bénévoles peuvent par exemple passer des moments de lecture avec les enfants qu'ils parrainent

Trouver un parrain ou une marraine pour des enfants issus de milieux défavorisés : c’est l’objectif du projet « Mit mir – Avec moi » porté par Caritas Berne. Il existe depuis 10 ans à Bienne et 70 jeunes en âge de scolarité ont déjà pu en profiter. La démarche vise à trouver des personnes prêtes à passer du temps avec des enfants qui vivent dans des familles monoparentales, touchées par le chômage, la maladie ou qui connaissent des problèmes d’intégration. Les bénévoles qui s’engagent peuvent par exemple faire des balades ou des moments de lecture une à deux fois par mois.

Développement dans le Jura bernois

Les initiateurs du projet souhaitent aujourd’hui le développer davantage. Charlotte Krebs, membre de la commission de pilotage du projet et assistante sociale, explique que deux objectifs sont visés. Tout d’abord étendre la zone d’action de « Mit mir – Avec moi » au Seeland et au Jura bernois. Ensuite, élargir le projet en proposant des « grands-parents de parrainage ». Le principe serait le même que pour les parrains et marraines, mais pour des jeunes retraités, ou des personnes dès 50 ans. Actuellement, de nombreuses familles sans grands-parents recherchent ce type de compagnie pour leurs enfants, mais beaucoup ont dû être refusées car elles ne répondent pas aux critères actuels du projet.

Sélection drastique

Les personnes qui souhaitent devenir parrain ou marraine d’un enfant doivent montrer patte blanche. Des entretiens sont réalisés avec les responsables du projet. Il faut notamment présenter un extrait de casier judiciaire, un certificat de bonnes mœurs, ainsi qu’une personne de référence. Une sélection est ensuite effectuée pour répondre au mieux au besoin des enfants. Un parrain s’engage généralement pour une période de trois ans. Il arrive parfois que le parrainage se poursuive ensuite à titre privé. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.