L’HJB touché par la pénurie de vaccins

HJB Moutier Zoom sur « HJB Moutier » (touche ESC pour fermer)
L'Hôpital du Jura bernois pourrait faire face à une rupture de stock de vaccins hexavalents (diphtérie, tetanos, coqueluche, polyomélite, Haemophilus Influenza de type b et hépatite B) dans les prochaines semaines

Les vaccins pour enfants en bas âge manquent à l’Hôpital du Jura bernois. La pénurie qui touche la Suisse depuis le mois de juin n’est toujours pas résolue. Elle est due à des problèmes d’approvisionnement de vaccins combinés en Suisse, explique l’Office fédéral de la santé publique. L’HJB a reçu récemment des doses pour le mois de juillet, mais la situation reste tendue, selon le directeur médical de l’établissement Thomas Nierle. La date de la prochaine livraison n’est pas connue et il pourrait y avoir une rupture de stock dans les semaines à venir.

Quelles conséquences pour les enfants ?

Thomas Nierle explique que l’Hôpital du Jura bernois « ne rationne pas les vaccins et espère que des vaccins vont être livrés en quantité suffisante ». Le directeur médical de l’HJB précise que cette situation ne pose pas de problème en termes de santé publique, car les délais de livraison devraient rester raisonnables. Elle peut en revanche avoir des conséquences financières. Si des parents viennent en consultation avec leur enfant et que le vaccin n’est pas disponible, il faut alors déplacer les rendez-vous et multiplier les rencontres.

« Swissmedic mène une politique incompréhensible »

Des alternatives aux vaccins utilisés en Suisse existent, mais elles ne peuvent pas être utilisées chez nous, selon Thomas Nierle. Swissmedic ne les autorise pas. « Cette interdiction est assez difficilement compréhensible. La Société Suisse de pédiatrie et tous les spécialistes en vaccination proposent, voire encouragent, l’utilisation des alternatives. Swissmedic bloque, alors que ces alternatives sont sures et largement utilisées dans les pays voisins. Il n’y a pas de raison logique de ne pas utiliser ces substances. Il faut revoir la politique d’approvisionnement des vaccins, car la situation actuelle est inadmissible pour un pays comme la Suisse ». /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.