Avec Fairtiq, fini les tickets

Il suffit d'appuyer sur start en entrant dans les transports publics, et sur stop en sortant. Tout le reste est automatique. Zoom sur « Il suffit d'appuyer sur start en entrant dans les transports publics, et sur stop en sortant. Tout le reste est automatique.  » (touche ESC pour fermer)
Il suffit d'appuyer sur start en entrant dans les transports publics, et sur stop en sortant. Tout le reste est automatique.

Prendre le bus ou le train et payer son ticket à la fin du trajet : c’est désormais possible à Bienne et dans l’ensemble de la communauté Libero. Les Transports publics biennois (TPB) ont présenté mardi leur partenariat avec l’application Fairtiq. Une fois installée sur son smartphone, il suffit de presser sur un bouton lorsque l’on commence un trajet, et de faire de même une fois arrivé à destination. Les changements de véhicule sont possibles et pris en compte. A la fin du parcours, le tarif le plus avantageux est automatiquement calculé et débité.

Une révolution

Les TPB se réjouissent de cette nouveauté et parlent d’un véritable changement de paradigme dans le monde des transports. L’entreprise espère ainsi faciliter la vie des usagers, mais aussi réaliser de belles économies. Si le public adopte Fairtiq, l’entreprise devrait revoir le nombre de ses automates à la baisse et ainsi limiter les coûts de remplacement et d’entretien. Le système n’est toutefois pas accessible à tous : il faut obligatoirement posséder un smartphone et disposer d’un abonnement avec données mobiles. Les touristes étrangers devront aussi composer avec d’éventuels frais de roaming qui pourraient faire exploser la facture.

Objectif Suisse

A terme, les concepteurs de l’application espèrent couvrir tout le territoire national. Pour le moment, seules quelques régions sont intégrées, et le système ne permet pas de passer de l’une à l’autre automatiquement. Reste aussi à savoir si l’application s’imposera dans le temps. Les CFF, le BLS et Car postal sont actuellement en train de développer leur propre système. Selon les concepteurs de Fairtiq, cette concurrence démontre que leur idée est bonne et qu’ils se sont engagés dans la bonne voie. Le choix du vainqueur reviendra aux utilisateurs. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.